Quand le Maire de Lattes s’offre une pré-campagne électorale gratis !

En novembre dernier, sur la commune de Lattes, nous avons vu « fleurir » de nombreux panneaux publicitaires dits « sucettes », devant les écoles, l’Espace Lattara, devant la Poste, un peu partout sur la commune.

Nous en comprenons maintenant la raison…

La semaine dernière, et 6 mois avant l’interdiction formelle de ce type de communication en vue des élections municipales de 2020, le Maire de Lattes s’offre sa pré-campagne électorale, aux frais du contribuable.

« Mon Maire, il essaye désespérément d’assurer sa ré-élection » 

Avec le slogan « ma ville, elle assure », comprenez « mon Maire, il essaye désespérément d’assurer sa ré-élection ». le Maire de Lattes tente de donner le change et essaye de réparer à grand coups de publicités les manquements de sa gestion sur quelques sujets délicats.

On notera au passage, dans le dernier slogan de l’équipe majoritaire, la maladroite répétition du pronom personnel sujet, que l’on nomme en linguistique « dislocation ».

Doit-on y voir une ressemblance avec l’équipe majoritaire elle-même ?

Les écoles lattoises coincées à l’âge de pierre !

Prenons un seul exemple de ces « rattrapages publicitaires de dernière minute » : les écoles et le numérique.

Après trois mandats du Maire, les écoles lattoises sont en réalité restées à « l’âge de pierre » !

Pas la moindre tablette, pas de salle informatique digne de ce nom.

Certaines écoles ne disposent même pas de rétro-projecteurs !

D’autres n’ont pas de connections internet dans les classes…

Il est en effet grand temps de mettre à niveau les écoles Lattoises…Avant les élections de mars prochain.

2019 l’année des cadeaux et des travaux… 

Mais les Lattois ne sont pas dupes et savent bien faire la différence entre « cadeaux » et « investissements », entre « information municipale » et « propagande électorale ».

Retrouvez ci-dessous les aventures de Pingo’Lattes, sur l’état de santé « numérique » de nos écoles Lattoises.