Les « Trop Hauts de Lattes », mensonges ou dissimulation ? Où est la vérité ?

 

Dans son Latt’itudes d’octobre, le Maire de Lattes tente maladroitement de minimiser la taille du programme immobilier des « hauts de Lattes ».
Alors que nous savons tous désormais que son projet représente bien 2000 logements comme en atteste la délibération du conseil municipal du 19 mai 2016 dont un extrait est visible dans le lien ci-dessous,

https://www.aimonslattes.com/les-hauts-de-lattes-les-ecrits-restent-les-paroles-senvolent/

le Maire tente, dans le Latt’itudes, de faire croire à ses lecteurs que les 2000 logements ne concernent pas le secteur des « hauts de Lattes » mais le projet Écocité Ode prévu plus au nord…La ficelle est un peu grosse !
Il se « trompe »,  au passage, d’échéance pour la première tranche de 500 logements de la « saison 1 » en indiquant une programmation sur 10 ans (2026) alors que, nous vous l’indiquions dans notre dernier article, la délibération du conseil municipal du 19 mai 2016 indique une livraison à l’horizon 2018/2019…Quelle étourderie !
 Clic sur l’image pour meilleure visibilité.
trop-hauts-de-lattes
Le maire nous considère en « détracteurs opportunistes » !
Mais comment peut-il utiliser ce terme ? Et la démocratie ? Et l’information des Lattois sur la portée réelle de ce projet démesuré ?
Nous avons alerté les Lattois dans le pur respect de la loi et dans le cadre de l’enquête publique attachée au projet.
Le maire n’a pas fait son travail d’information et nous en rejette la faute.
Pire, il semble avoir transformé son projet de « pôle autonomie fantôme » en projet immobilier, dans le simple but de le financer…
La majorité municipale nous a déjà démontré son aptitude au mensonge en ne respectant pas son engagement de non augmentation d’impôts (+10% sur la taxe foncière et sur la taxe d’habitation, dès demain, dans votre boite aux lettres…).
Elle semble confirmer aujourd’hui cette funeste capacité.
Nous vous laissons juges de la valeur des propos tenus par le Maire dans le journal communal au regard de ce qu’il écrit lui même en conseil municipal…
mime-attachment