Les « Pinocchios » des temps modernes semblent avoir troqué leurs jambes de bois contre des fers à béton !

Ils coupent des arbres, massacrent nos paysages et la biodiversité, font fi de la mobilisation de centaines de citoyens au cours des enquêtes publiques mais disent le contraire à grand coup de publicités verdoyantes et de cigognes aux ailes déployées…

Une fois de plus, dans l’article du 30 décembre de Midi Libre, le maire de Lattes égrène les contrevérités pour tenter de minimiser la taille et l’impact environnemental de son projet pharaonique des « Hauts de Lattes ».

Concernant le projet des « hauts de Lattes » :

  • Le maire nous dit « Ce ne sont pas 2 000 logements mais au grand maximum 800 ».

Le compte rendu du Conseil Municipal du jeudi 19 mai 2016 démontre la supercherie.

Ce sont bien 2000 logements qui sont programmés à terme.
Clic sur le texte ci dessous pour meilleure lecture.

  • Le maire nous dit « les immeubles feront 5 étages et pas 6 comme je l’entends ».

Pourtant, les deux permis que le maire a déjà délivrés sur le site comptent 6 étages !

Ces permis sont consultables en mairie.

  • Le maire nous dit « Nous n’avons pas voué la montagne de Bellevue à l’urbanisation. Il n’y aura pas de paysage touché ».

La ficelle est un peu grosse ! En effet, le projet des « hauts de Lattes » n’est pas situé sur la montagne Bellevue, mais plus au nord, face à la Cougourlude.

A cet endroit, toute la colline est vouée à l’urbanisation, la destruction du paysage est donc bien envisagée !

  • Le maire nous dit « Pourtant, ce n’est pas un, mais deux corridors que nous avons dans le projet ».

Oui, et malheureusement, le maire délivre sur le site les deux premiers permis de construire en plein milieu de chaque corridor…

Protégeons nos paysages, protégeons la biodiversité,

protégeons nos espaces verts, protégeons la qualité de vie des Lattois.

Contre le projet pharaonique des « Hauts de Lattes », notre combat continue !