Le Président de LEP ( Lattes Environnement et Paysage), en réaction à l’article éditorial du maire de Lattes sur son journal municipal (financé par les contribuables lattois et distribué à 10 000 exemplaires…!) nous livre son analyse dans une interview réalisée par le “Le Petit Journal de Lattes”.

Richard BLIN, Président de LEP, nous précise son analyse sur cet éditorial dans lequel l’association LEP est traitée de “satellite” de l’opposition et l’autre association “Non au Béton”, associée aux recours,  de “spécialiste” quant aux recours déposés contre le projet pharaonique des Hauts de Lattes.

Vous en saurez plus en cliquant sur le lien suivant :

http://lattinfos.unblog.fr/2018/10/24/richard-blin-president-de-lassociation-lattes-environnement-et-paysages-repond-a-cyril-meunier-maire-de-lattes/

Merci de partager avec votre carnet d’adresses, il est important d’informer le maximum de Lattoises et de Lattois sur le développement urbanistique de Lattes, ce que le maire n’a pas du tout fait concernant, par exemple,  le projet de 2000 logements sur les Hauts de Lattes. Projet pour lequel LEP a déposé d’abord un premier recours contre la modification du PLU (Plan Local d’Urbanisme) déterminant pour la suite de cette opération. Puis LEP a déposé 2 recours contre deux permis de construire accordés par le maire, première étape de l’ensemble des Hauts de Lattes. Ces recours sont en cours d’instruction.

Nous vous en souhaitons une excellente lecture et nous sommes attentifs à toutes vos remarques ou questions.

L’Équipe Aimons Lattes.